Discussions autour des Grands Voiliers
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les articles du Monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myriam Villert
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 312
Localisation : Orly
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Les articles du Monde   Lun 3 Juil 2006 - 10:30

bonjour Bonjour à tous,

Voici un article paru dans LE MONDE dans l'édition du 30.06.06

Citation :
A Saint-Malo, 80 voiliers pour rêver...

Même si ce fichu crachin breton est de la partie, rien n'y changera. Le spectacle que Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) va offrir, dès le 4 juillet, à ses visiteurs sera grandiose. La cité corsaire sera le point de rassemblement des 80 bateaux qui vont participer à la 50e édition des Tall Ships' Races (la course des grands voiliers) et qui couperont la ligne de départ lundi 10 juillet pour une première régate entre Torbay, en Grande-Bretagne, et Lisbonne, au Portugal.

Avant de les voir prendre le large, toutes voiles dehors, touristes et Malouins auront le loisir d'admirer de près les joyaux des mers qui seront à quai. Il y en aura pour tous les goûts. Du plus petit, Pen-Duick V, un sloop marconi de 10,67 mètres, aux plus gros, deux trois-mâts carrés jumeaux (des sister-ships) de belle taille (94,8 mètres), construits l'un comme l'autre au chantier Lénine de Gdansk, en Pologne : le Dar- Mlodziezy, de l'académie de marine polonaise, et le Mir, navire-école russe.

Mais le tonnage ne suffit pas à asseoir une réputation. Ainsi, aucun féru de la mer ne voudra rater le rendez-vous avec Jolie-Brise, cotre britannique de 18,6 mètres aux lignes superbes, qui fêtera bientôt ses 93 ans. Il fut vainqueur de la première édition de la course du Fastnet en 1925, et reste le seul champion à l'avoir gagnée trois fois.

La fête sera d'autant plus belle que les Tall Ships' Races n'est pas un rassemblement de vieux gréements de plus. C'est aussi et surtout un rendez-vous de marins et non d'hommes et de femmes-sandwiches couverts d'autocollants à l'effigie de leurs sponsors. Un état d'esprit qui prévalait même quand la course s'appelait - jusqu'en 2002 - la Cutty Sark, la marque de whisky en ayant accepté la philosophie.

Quand la compétition est lancée en 1956 par Bernard Morgan, un avocat britannique, et Pedro Pereira, l'ambassadeur du Portugal à Londres, sous les bons auspices de Lord Mounbatten et de son altesse royale le duc Philippe d'Edimbourg, il s'agit, en effet, de rendre hommage à la marine à voile abandonnée petit à petit au profit des cargos et de leurs moteurs diesel. Mais aussi de créer une "fraternité de la mer" tout comme une école de vie à l'attention des plus jeunes, puisque 50 % (au moins) des membres d'équipage d'un compétiteur doivent avoir moins de 25 ans.

A bord de la Sereine, cotre marconi de 12,5 mètres, Jean-Yves Béquignon comptera ainsi quatre mousses de 17 ans et une "moussette" de 20 ans, "tous d'anciens stagiaires des Glénans" que l'homme, capitaine de frégate de la marine nationale, a repérés l'an dernier à l'école de voile où il est, à ses heures perdues, moniteur. Car son intention est bel et bien de gagner - dans sa catégorie - cette course légendaire. Il y a cinquante ans, la Sereine était le seul bateau français engagé dans les Tall Ships' Races, et l'était au nom des Glénans, avec pour chef de bord Philippe Vianney, le fondateur du centre nautique. Tout un symbole que le marin avec ou sans galons veut défendre en 2006.

Car cette compétition est aussi une histoire de femmes et d'hommes. Roger Ghys, 82 ans, ne le sait que trop bien. Pour rien au monde, il n'aurait raté l'aventure malouine. En 1956, pacha du Mercator, trois-mâts barquentin de 58 mètres, il défendait les couleurs de la Belgique. C'est aujourd'hui le dernier commandant en vie de la première édition des Tall Ships' Races. Accueilli à bord du Sagres, le navire-école portugais, il va revivre les émotions de la première régate Torbay-Lisbonne.

Avant le départ, le duc Philippe d'Edimbourg rendra les honneurs, à lui et à quelques autres anciens de la course, simples membres d'équipage comme Michel Rouault, qui était à bord de la Sereine. Deux mémoires de mer qui se souviennent sans hésiter une seconde du début de la compétition en 1956 : ciel bleu, pas un nuage pour couper la ligne de départ, la Manche, puis Ouessant, l'Atlantique...

"Et là, raconte Roger Ghys, un brouillard à couper au couteau. Pas un souffle. Sur le pont, on entendait les autres bateaux qui glissaient sur l'eau autour de nous, mais on ne les voyait pas. J'ai alors décidé d'autoriser - alors que c'était normalement formellement interdit - mes cadets à fumer sur le pont pour repérer la fumée de leurs cigarettes, au cas où elle s'envolerait."

Sur la Sereine, comme sur aucun autre bateau d'ailleurs, pas d'instrument électronique pour se repérer. "La bonne vieille navigation à l'estime nous a permis de nous sauver de ce banc de brouillard, témoigne Michel Rouault. Mais quelle émotion, on savait qu'il y avait ces voiliers énormes qui passaient sur notre bâbord, notre tribord. Mais nous ne nous en sommes pas trop mal sortis. On a fini troisièmes."

En guise de trophée, aucune espèce sonnante et trébuchante. Rien que des coupes. Juste la gloire, en somme. D'ailleurs, la récompense la plus convoitée n'est pas forcément celle que l'on pense. En fait, tous les bateaux guignent le Trophée de l'amitié, remis au voilier désigné par l'ensemble des concurrents comme le plus sympathique, celui dont l'esprit d'équipe est le meilleur. On comprend que la compétition soit rude.

Marie-Béatrice Baudet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.greements.com/
Migou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 608
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Les articles du Monde   Lun 3 Juil 2006 - 16:09

Merci Myriam d'avoir déniché et cité cet excellent article Du Monde, qui explique assez bien ce qu'est la Tall Ships' Race. Ce serait bien que tous ceux qui trouvent de bons articles dans la presse les mettent en ligne sur le forum pour les copains. thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.clinfoc.com
 
Les articles du Monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plus grand Porte-Conteneurs du Monde
» 05-08/08 - CHAMPIONNAT DU MONDE DE TROTTINETTE 2010
» CHAMPIONNAT DU MONDE NABBA 2010
» Sunn en vente partout dans le monde
» LES PLUS BEAUX GARAGES DU MONDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Association des Amis des Grands Voiliers :: LES TALL SHIPS' RACES :: Les échos de la Presse...-
Sauter vers: